Manifs contre Report de l’élection: La coalition "Diomaye Président" déplore les morts et appelle à une marche silencieuse , ce mardi


Face à la presse, la coalition Diomaye président condamne et dénonce vigoureusement les récentes manifestations qui ont secoué le pays occasionnant 3 morts, des centaines de blessés et 268 arrestations.

Selon l’ex Premier Ministre Aminata Touré, "le Président Macky Sall est le seul responsable de cette situation macabre. Si il n’avait pas pris cette décision de reporter  l’élection présidentielle, ces vies seraient épargnées », explique-t-elle lors de sa prise de parole. 

Répondant à l’appel au dialogue du chef de l’Etat lors d’un entretien avec l’agence de presse américaine, Macky Sall a tenu ses propos suivants : « Si il n'y a pas de dialogue, le pays risque de tomber dans les mains  d’autres forces mieux organisées », a alerté le Président Sall. Aminata Touré estime que le chef de l’Etat est dans une volonté de perpétrer une autre forfaiture. "Macky Sall est dans une dynamique d’instaurer un coup d’État militaire.  l’appel de Macky Sall a choqué le monde. Tout le monde a compris. Si vous ne dialoguez pas, l’armée va prendre le pouvoir et c’est ce que Macky Sall voulait dire. Mais cela ne passera pas.  Nos hommes de tenue ont toujours été démocrates », soutient Mimi Touré.
Abondant dans le même sens, Habib Sy considère que le Président Macky Sall veut "Gaboniser" le Sénégal. « Un coup d’État avec la complicité des forces de défense et de sécurité, notre armée ne l'accepterai pas », lance t-il.

Évoquant la réaction de l’opinion internationale, l’ex chef de cabinet du président Abdoulaye Wade a jugé molle la réaction des institutions internationales. « Macky Sall doit être sanctionné de façon précise et ses proches qui sont autour,  et qui l'incitent à un coup d'État militaire », dénonce Habib Sy.

Toutefois,  la coalition Diomaye Président maintient sa position et appelle tous ses militants et sympathisants à la mobilisation, à répondre à l’appel du collectif "Arr Sunu Élection". Cette organisation de la société a prévu une marche silencieuse, ce mardi 13 février 2024 à 15h , dans le cadre de la dénonciation du report de l’élection présidentielle initialement prévue le 25 février 2024.

Falil Gadio (Stagiaire)
Dimanche 11 Février 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :