Mamadou Niang, député : "C'était une collision, j'ai levé ma main et ma jambe par réflexe."


Apparemment, les prévenus ne vont pas assumer les actes qu'ils ont commis au sein de l'hémicycle. Massata Samb et son collègue Mamadou Niang se lancent dans la dénégation malgré les vidéos brandies par le Tribunal. Interrogé, Mamadou Niang déclare qu'il avait l'intention de les séparer. "Je ne voulais pas que l'irréparable se produise. En effet, j'ai quitté ma place pour venir les séparer. Par la suite, j'ai vu la dame se saisir d'une chaise. Sur ces entrefaites, j'ai voulu récupérer la chaise, et il y a eu une collision. Elle m'a percuté et nous sommes tombés tous les deux à terre. Je ne lui ai pas donné de coups sur le ventre. C'est au moment de lui prendre la chaise que je suis tombée. J'ai levé ma main et ma jambe par réflexe", déclare-t-il à la barre du Tribunal des Flagrants délits de Dakar.
Lundi 19 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :