Mady Bathily, Dircab Mfa : « Ils doivent continuer à s’approprier ces connaissances et les appliquer où ils sont »


Le Centre des hautes études de défense et de sécurité (CHEDS) forme des hauts cadres de l’armée, de la gendarmerie, de la police mais aussi de hauts fonctionnaires des différents ministères. 
Fort de cela, la rentrée académique de la session 2023-2024 s’est effectuée ce jeudi avec la remise de diplômes à 19 récipiendaires.


Venu présider la cérémonie, le directeur de cabinet du ministre des Forces Armées a invité les récipiendaires « à s’approprier des connaissances acquises au cours de la formation et de continuer à enrichir leurs connaissances. Ils doivent continuer à s’approprier ces connaissances et les appliquer où ils sont », dixit Mady Bathily.
Le thème de cette année porte sur les réponses diplomatiques aux menaces sécuritaires dans le Sahel.


Il faut préciser que le Sénégal envoie de hauts cadres des armées et de la police qui font l’objet de convoitise de la part des missions de paix et de sécurité. « C’est la raison pour laquelle le Cheds fait de grands efforts et ont de bons résultats. Il est important de préparer les cadres et les hauts fonctionnaires par rapport à ces menaces. C’est pourquoi la thématique qui porte sur la diplomatie est très importante parce qu’on sait que la diplomatie doit jouer beaucoup pour prévenir les crises et apporter des solutions », fait-il savoir. 
Jeudi 25 Janvier 2024
Dakaractu




Dans la même rubrique :