(MBACKÉ) MACKY NE SERA PAS CONTENT - Alliés et mouvements de soutien décident de boycotter la mobilisation pour le meeting d'ouverture et ne battront pas campagne.


Alors que le Président Macky Sall se prépare à une entrée fracassante dans la campagne électorale, en démarrant pour l'occasion, par un méga meeting  exceptionnel à Touba-Mbacké, l'on est tout près d'une première et regrettable déconvenue. En effet, les partis alliés et les mouvements de soutien ont décidé d'un commun accord, de boycotter cette mobilisation tant attendue pour dénoncer la clef de répartition des fonds.

Se confiant à Dakaractu, Morane Guèye, Birahim Diagne et camarades ont déclaré ne plus être en mesure de supporter l'irrespect dont ils sont victimes de la part des leaders de la mouvance présidentielle et comptent désormais ne plus se laisser faire. '' Nous n'allons mobiliser personne. En tant que leaders de partis, nous y serons pour assurer au meeting d'ouverture. Nous avons constaté que nous ne recevons jamais les informations à temps et nous ne recevons que des miettes lorsque des fonds arrivent. Sur plus d'une dizaine de millions disponibles, nous n'avons reçu qu'1 million 250 mille francs alors que nous sommes plus de 10 partis en plus des mouvements de soutien '', dira Birahim Diagne. Le porte-parole du groupe d'ajouter ce qui suit : '' Nous avons aussi décidé de ne pas battre campagne. ''

Cette décision in-extremis qui est prise risque de porter un sacré coup à l'esprit de groupe jusque-là sauvegardé. 

Jeudi après-midi, Benno Bokk Yakaar connaissait déjà à Touba de ses premiers déboires avec les engueulades enregistrées entre plusieurs responsables politiques de la coalition. Ces derniers, en réunion pour parler des fonds politiques et faire une photo de famille, avaient lamentablement échoué. Des bousculades monstres ponctuées d'insultes avaient finalement couronné la rencontre...
Samedi 2 Février 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :