Libération de Pape Alé Niang : Reporter sans frontières salue la décision de la justice et exige l’abandon de toutes les charges contre le journaliste…


Après 35 jours passés en prison suite à son arrestation pour publication de documents classés secret défense, le journaliste Pape Alé Niang, par ailleurs patron de Dakarmatin, a bénéficié d’une liberté provisoire assortie d'un placement sous contrôle judiciaire. Une décision bien appréciée du reste par Reporters sans frontières.
 
RSF salue cette décision de la justice sénégalaise et exige l’annulation de toutes les charges retenues contre lui. « Après 35 jours de prison, le journaliste Pape Alé Niang est en liberté provisoire, 2 semaines après la visite du secrétaire général de RSF @chrisdeloire. RSF salue cette décision de justice et demande l'abandon de toutes les charges contre lui », lit-on dans un tweet partagé par RSF.
 
Même réaction pour le secrétaire général de RSF et président du forum sur l’information et la démocratie. Christophe Deloire se dit heureux de voir le journaliste à qui il a rendu visite à la prison de Sébikotane recouvrir la liberté. « Je suis très heureux que le journaliste Pap Alé Niang, auquel j’ai rendu visite le 1er décembre au parloir de sa prison près de Dakar au Sénégal, soit remis en liberté aujourd’hui », réagit Christophe Deloire…
Mercredi 14 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :