Le ministre Mame Mbaye Niang constate l’effectivité du Domaine agricole communautaire de Séfa


Le ministre Mame Mbaye Niang constate l’effectivité du Domaine agricole communautaire de Séfa
En tournée dans la région de Sédhiou, mardi 9 septembre 2014, dans le cadre des activités de Vacances 2014, le Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Mame Mbaye Niang a constaté, sous une fine pluie, l’effectivité du Domaine agricole communautaire de Séfa. Il a ainsi visité des champs  de maïs à perte de vue en phase de montaison. 
 
Accompagné de sa délégation, de son prédécesseur et Ministre Conseiller spécial du Président, Benoît Sambou ; Mame Mbaye Niang a salué la concrétisation de la vision du Président Macky Sall visant à créer des opportunités d’emplois, notamment d’insertion pour les jeunes, et à trouver une solution au déficit de production agricole et aquacole du Sénégal, à travers, entre autres, le Programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC).
 
« Vous êtes le label du Sénégal émergent formulé par le président Macky Sall », a déclaré le ministre Mame Mbaye Niang aux jeunes et leur encadrement composé d’ingénieurs et techniciens fraîchement recrutés par le programme.
 
Démarré il y a quelques mois à Séfa, le PRODAC a comme objectif de doter, surtout l’intérieur du pays, d’infrastructures agricoles et d’aménagements structurants permettant la mise en valeurs de grands domaines allant de 1000 à 5 000 ha d’un seul tenant. Il s’agit de véritables agropoles, lieu d’insertion de jeunes ruraux, de diplômés d’écoles de formation (aux métiers de l’agriculture et activités connexes), mais également de promoteurs privés désireux d’investir le secteur aussi bien dans ses activités de production que dans celles de transformation et de services agricoles.
 
Dans sa phase pilote à Séfa, 939 hectares ont été emblavés de maïs cette année, compte non tenu des 205 hectares des fermes satellites développées par trois chefs religieux de la zone, grands producteurs agricoles associés à des jeunes.
 
Selon le coordonnateur du PRODAC, Jean-Pierre Senghor, les semis ont été échelonnés, et les premières récoltes sont attendues à la fin septembre. L’ingénieur agronome estime la moisson à environ 5000 tonnes de maïs déjà entièrement commandées par une société sénégalaise spécialisée dans la fabrication d’aliments de bétail et la minoterie.
 
Dédiés, suivant les zones d’implantation, à la culture céréalière (maïs, sésame, fonio), à la production de légumes (piment, gombo, aubergine…) animalière (volaille et œufs de consommation) et d’agrumes (mandarine, orange,…), les Domaines agricoles communautaires embrassent toute une chaîne de valeur devant permettre de générer 300.000 emplois directs et indirects d’ici quatre ans. 
 
Outre Séfa, le PRODAC va se déployer prochainement à Kédougou, à  Keur Momar Sarr (région de Louga), à Keur Samba Kane (région de Diourbel), Notto Diobass (région de Thiès), à Médina Yoro Foula (région de Kolda), voire à Agnam Civol (région de Matam).
 
 
 
 

Le ministre Mame Mbaye Niang constate l’effectivité du Domaine agricole communautaire de Séfa


Le ministre Mame Mbaye Niang constate l’effectivité du Domaine agricole communautaire de Séfa
Lundi 15 Septembre 2014




Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017