Le Spoutnik V rejeté en Afrique du Sud : les raisons liées au VIH.


Approuvé par plus de 70 pays, le vaccin Spoutnik V contre le coronavirus est rejeté en Afrique du Sud. L’autorité sud-africaine de réglementation des médicaments a, dans une déclaration du mardi 19 octobre, fait savoir que la demande d’autorisation du vaccin russe ne peut être approuvée pour le moment.

L’organe de régulation a pris cette décision en s’adossant sur des études de recherches qui ont mis en évidence l’inefficacité contre le VIH de la technique utilisée par le laboratoire russe Gamaleya pour mettre au point Spoutnik V. 

Le Spoutnik est développé à partir de virus inoffensifs appelés adénovirus. La technique consiste à transporter la protéine de pointe dans le corps, ce qui entraîne la production d’anticorps contre la Covid-19. 

Mais selon l’institution sud-africaine, l’adénovirus de type 5 utilisé par la firme russe s’est révélé inefficace contre le VIH. Des études auraient montré que des hommes vaccinés avec un produit utilisant l’adénovirus de type 5 auraient présenté un risque élevé d’être infecté par le VIH. 

L'Afrique du Sud présente le quatrième taux de prévalence du VIH le plus élevé au monde avec plus de 7 millions de personnes atteintes, selon des chiffres de 2016. 

Ces inquiétudes de l’autorité de réglementation des médicaments ont été qualifiées de « complètement infondées » par le fabricant russe. Qui pourtant, refuserait de fournir des informations supplémentaires pour prouver l’innocuité du vaccin dans un pays avec un taux élevé de VIH.

Une étude parue dans la revue scientifique The Lancet avait estimé son efficacité à 91,6% pour empêcher les cas sévères de Covid-19.
Mercredi 20 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :