Le Mouvement Mbour Justice attrait le maire El Hadj Fallou Sylla devant la barre


Entre le maire de Mbour El  Hadj Fallou Sylla et les jeunes du mouvement Mbour Justice, le divorce est prononcé. En effet, leur contentieux né d'un litige foncier à atterri devant le tribunal.

Rappel des faits :
Le maire avait pris la décision de céder une partie de la place publique sise au quartier Escale à un promoteur pour qu'il y érige des cantines à des fins commerciales. Ce que le mouvement citoyen n'a pas du tout apprécié, avant de s'y opposer physiquement en vain, au motif que la décison est inopportune et abusive. 
De guerre lasse, il portera l'affaire devant  le Tribunal de Grande Instance de Mbour par voie d'assignation en référé sous astreinte de 500.000f par jour de retard, rédigée par Me Pape Aly Ndiaye, Avocat à la Cour.
Contacté par Dakaractu, le maire affirme que ces jeunes non seulement sont dans l'erreur, mais encore sont manipulés par des politiciens encagoulés qui lorgnent juste son fauteuil.
La première date d'audience avait été fixée au mardi 26 février 2019 mais, pour des raisons relatives à l'élection présidentielle, l'audience a été renvoyée à la date du 05 mars 2019. 
Mais là encore, du fait de l'indisponibilité de la partie adverse et sur demande de leurs avocats, l'audience a encore été reportée au 12 mars 2019. Affaire à suivre...


Vendredi 8 Mars 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :