Le Front Démocratique pour une Élection Inclusive (FDPEI) préconise la reprise du processus électoral


Regroupant plusieurs candidats recalés lors de l’étape des parrainages, le Front Démocratique  pour une Élection Inclusive (FDPEI), qui faisait face à la presse cet après-midi, rejette le maintien du processus électoral. Selon les camarades de Mamadou Diop Decroix,  la décision du Conseil constitutionnel  annulant le report de l’élection présidentielle annihile tout.

« Le Conseil constitutionnel en actant le report de l’élection présidentielle prévue le 25 février 2024, acte en même tant la reprise intégrale du processus électoral. Cette reprise, en termes clairs, postule que toutes les décisions prises pour l’élection du 25 février 2024 sont caduques », déclare Mayoro Faye, du PDS.

Abordant la forte médiatisation du Sénégal par les médias occidentaux. Pour les candidats "spoliés" ces médias cherchent à installer le chaos.

« Les radios et télévisions internationales et particulièrement celles françaises en collision avec de puissants lobbies jouent rôle de relais d’intox et de manipulations en prétendant que le Conseil constitutionnel a ordonné la tenue de l’élection présidentielle avant le 2 avril », déclare Mayoro Faye représentant du candidat Karim Wade du PDS.

Pour une issue heureuse à la crise politique , le Front Démocratique pour Élection Inclusive ( FDPEI) appelle à des concertations impliquant toutes les forces vives de la nation.

Falil Gadio (Stagiaire)
Dimanche 18 Février 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :