La fiabilité des Boeing 767-300 ER d’Ethiopian Airlines mise à rude épreuve par leurs problèmes techniques récurrents.


Que se passe-t-il avec les avions de la compagnie Ethiopian Airlines ? Nous n'avons pas fini de parler du crash évité de justesse de son Boeing 767-300ER au départ de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass que nous apprenons qu'en 2015, un avion de la même ligne et de la même compagnie, Dakar-Bamako-Addis Abeba a manqué de peu de tomber du ciel. 
Les faits remontent au 07 décembre 2015. Des passagers quittent l’aéroport Léopold Sédar Senghor à destination de Bamako. Dix minutes après le décollage, leur sang n'a fait qu'un tour lorsque le commandant de bord leur fait savoir que l'avion doit faire demi-tour. Un retour sur Dakar qui n'a pas été de tout repos, raconte le blogueur Moussa Magassa qui faisait partie des passagers.
Ils ont du attendre une trentaine de minutes pour que l'appareil, un 767 300, puisse être autorisé à se poser. Le problème technique qui a valu aux passagers d’être ramenés à leur point de départ réglé selon la compagnie, ils embarquent de nouveau pour rallier Bamako. 
Mais une fois dans les airs, ils réalisent qu'ils ont commis l'erreur de leur vie. Car, moins de 20 minutes plus tard, l'avion doit encore faire demi tour sur Dakar. Ce, après qu'il a perdu son équilibre dans les airs. Les passagers, dont la diva malienne de la musique, Oumou Sangaré et l’équipe de football nationale espoir du Mali croyaient qu'ils vivaient leur dernier instant.
Après cet incident qui a décidé bon nombre de passagers de ne plus voyager à bord d' Ethiopian Airlines, la compagnie aérienne a-t-elle pris les mesures nécessaires pour que pareille mésaventure ne soit infligée à sa clientèle ? 

Au regard de ce qui s'est passé à Dakar ce mardi 08 octobre, la réponse semble épouser la négative. Selon nos sources, l'appareil immatriculé ET AMG dont le réacteur droit a pris feu aujourd'hui, quelques minutes après son décollage, aurait été retiré de la flotte commerciale. S'agit-il du même qui a failli de peu tuer ses passagers en décembre 2015 ? 

Dans tous les cas, force est de reconnaître que le Boeing 767-300 ER, immatriculé ET AMG est un avion âgé de 18 ans et 9 mois. Acquis par Ethiopian Airlines en juillet 2007, il était auparavant en service avec Hainan Airlines qui l'a pris de Sobelair sous le drapeau duquel l'avion a fait son baptême des airs, en novembre 2000. 
Mardi 8 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :