L'Artémisia, la tisane de Madagascar contre le COVID-19.


L'Artémisia, la tisane de Madagascar contre le COVID-19.
Les antipaludéens continuent d’être proposés comme traitement contre le COVID-19. Après la chloroquine proposée par le Dr Raoult et utilisée par beaucoup de pays dont le Sénégal, c'est au tour de l'Artémisia de faire sa réapparition dans la lutte contre le virus à couronnes.

À Madagascar, on veut bien croire que cette plante venue de Chine est le remède tant attendu contre le nouveau coronavirus. Le président Malgache a, dans une série de tweet, annoncé le lancement dès ce lundi 20 avril de Covid-Organics du nom de sa tisane bio à base d'Artémisia. 

Selon Andry Rajoelina, son efficacité préventive et curative ne font l'objet d'aucun doute. « Les malades traités avec le Covid-Organics ont été guéris (…) Des malades en détresse respiratoire ont été tirés d'affaire et sont déjà sortis de l'hôpital » a assuré le président malgache. Le Madagascar compte 121 cas positifs au coronavirus et n'a jusqu'à présent déploré aucun décès.

La Grande Ile n'a pas déclaré de cas ce jour.
Le lancement de la tisane a eu lieu ce lundi à l'Institut malgache de recherches appliquées où la solution a été développée par des chercheurs locaux. Le Covid-Organics a ainsi été décliné sous ses trois formats : « une bouteille de 33 cl, une bouteille de 1l et une boîte tisane bio composée en infusettes ». 

Le président malgache qui était fier de présenter ce qu'il considère comme le remède que le monde attendait, a fait savoir que des pays s’intéressaient déjà au covid-organics. Il a cité les États-Unis et le Canada tout en assurant que les bénéfices de la commercialisation aideront à encourager les recherches menées à l'IMRA. 

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déconseillé l'usage du covid-organics sous quelque forme que ce soit.

Bien connu des pays africains où le paludisme a sévi, l'artémisia est originaire de la Chine. 


Lundi 20 Avril 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :