L’Algérie a fermé mercredi son espace aérien aux avions marocains


Alors que les deux pays n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis le 24 août dernier, l’Algérie durcit le ton. L’Algérie a décidé la fermeture « immédiate » de son espace aérien à tous les avions civils et militaires marocains ainsi qu’aux appareils immatriculés au Maroc, a annoncé la présidence et rapporté par l’AFP.
Cette décision est entrée en vigueur mercredi 22 septembre, d’après le texte.
Cette décision prise – lors d’une réunion du Haut Conseil de sécurité (HCS), présidée par le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune, également ministre de la Défense, et consacrée à l’examen « des développements aux frontières avec le Royaume du Maroc » – survient un mois après l’annonce le 24 août par l’Algérie de la rupture de ses relations diplomatiques avec le Maroc, après des mois de tensions exacerbées entre ces deux pays rivaux du Maghreb, a indiqué l’AFP.
La fermeture a été décidée « au regard de la poursuite des provocations et pratiques hostiles du côté marocain », sur lesquelles la présidence n’a apporté́ aucune précision, a ajouté l’AFP citant toujours la présidence algérienne.
Les frontières aériennes de l’Algérie, fermées depuis le 17 mars 2020 en raison de l’épidémie de Covid-19, n’ont rouvert que partiellement le 1er juin vers sept pays dont le Maroc ne faisait pas partie. Selon une source proche de la compagnie nationale Air Algérie et citée par l’AFP, il n’y a plus de vols commerciaux directs entre l’Algérie et le Maroc depuis cette date. « Les vols entre les deux pays n’ont pas repris et les Algériens se rendant au Maroc transitent par Tunis. »
Jeudi 23 Septembre 2021
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :