Khalifa Sall à ses pourfendeurs : « Si je veux voir Macky Sall, je ne le ferai pas en cachette ! Cette tyrannie ne marchera pas avec moi… »


L’ancien  maire de Dakar s’est ouvert une brèche lors de sa conférence de presse ce matin pour s’indigner de certaines attaques contre sa personne. La dernière en date d’hier lorsqu’il a été accusé de s’être rendu au palais de la république en cachette. « Une fausse information » selon le candidat de la coalition « Khalifa Président » qui se trouvait d’ailleurs à Grand Yoff pour une activité politique. 

« Je le répète ici de manière solennelle : le président souhaite me parler, j’estime nécessaire de lui parler, j’irai lui parler et personne ne eut m’en empêcher. Mais c’est ma décision, c’est notre décision… » précise le candidat de la coalition Taxawu Sénégal. En réalité, Khalifa Sall qui considère qu’avec cette longue tradition démocratique au Sénégal, les gens se sont toujours parlé et que ce n’est pas en 2024 que les gens ont commencé à faire de la politique.

Le Sénégal est un pays qui ne peut être dissocié du dialogue. « Même l’accession au pouvoir d’Abdou Diouf a été l’objet de dialogue. « Nous avons toujours surmonté des obstacles avec le dialogue. Que les gens le sachent, si je me rends au palais, ce n’est pas en cachette que je le ferai. Cette tyrannie et cette suspicion est incompréhensible. Moi, je n’ai rien à prouver dans ce pays ! Que les gens arrêtent » scande-t-il
Vendredi 16 Février 2024
Cheikh Sadibou Fall



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :