Keur Mousseu/ Spoliation foncière: Les chefs de village de Kirène et Thiambokh montent au créneau et exigent la restitution de leurs terres


Le torchon brûle dans la commune de Keur Mousseu (Thiès). En effet, après la sortie des agriculteurs pour dénoncer la spoliation de leurs terres cultivables par un promoteur immobilier qui déclare déteneur un décret datant de 2022, les chefs de village de Kirène et Thiambokh ont décidé de monter au créneau pour exiger que les 100 hectares spoliés soient restitués à la société Qualité Végétale Sénégal qui a recruté une bonne partie des jeunes et des femmes de la commune de Keur Mousseu et des localités environnantes.

Ladite société brandit ainsi un protocole d'accord qui a été signé en 2019 entre elle, le ministère de l'Environnement et la Direction des Eaux et Forêts. Et d'après les deux chefs de village, le promoteur en question voudrait construire des habitations sur ces terres alors que la population demande à avoir des surfaces cultivables afin de lutter contre le chômage.

Malick Ciss, le chef de village de Thiambokh et Bathie Séne, le chef de Village de Kirène sollicitent ainsi l'arbitrage du président Bassirou Diomaye Diakhar Faye...
Dimanche 31 Mars 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :