Journée de partage et de solidarité : La NGSM aux côtés des hôpitaux Dakar et personnes vulnérables.


Trois(3) mois après sa création, le mouvement dénommé nouvelle génération de sénégalais en marche, accentue ses actions dans le social compte tenu de l'achitecture de la population sénégalaise.
Mais en cette période de crise, la démarche du mouvement dirigé par Adama Bèye est tout autre. En effet, nul n'ignore que notre pays traverse une période de crise particulière liée à la Covid-19. Ainsi, un soutien même au personnel médical ne serait pas de trop.

C'est d'ailleurs la raison qui a poussé le mouvement nouvelle génération sénégalaise en marche, à  choisir ce contexte spécial pour venir en aide à ces "soldat de la santé" qui traversent des moments difficiles avec cette pandémie.

Bien inspiré, le patron d'AB Corporation a décidé d'abord d'aller voir le personnel de l'hôpital de Fann, ensuite celui de Dalal Diam, mais également visiter les cimetières pour y trouver "ces personnes qui laissent tout privilège pour entretenir ces lieux sacrés".

Cet acte débuté en période de Ramadan, à la veille de la fête de Korité et qui va être perpétué par Adama Bèye et son mouvement, verra la satisfaction du directeur général de l'hôpital de Fann, Cheikh Tacko Diop qui souligne que : "c'est un geste noble et très salutaire car, permettant de venir en aide aux personnes les plus vulnérables au niveau du service de l'hôpital".

Le directeur de l'hôpital Fann ajoutera même qu'il faudrait, en plus de l'acte, saluer cette attitude du président du mouvement nouvelle génération de sénégalais en marche qui ne veut pas, en toute modestie, divulguer la nature de ces dons qui ont profité aux différents hôpitaux. Même si, pour sa part, Mr Tacko a voulu indiquer la nature des dons qui est composée de poulets de chair, d'huile, d'oignons et d'autres denrées nécessaires pour la fête de Korité.

Après l'hôpital de Fann, direction Guédiawaye à l'hôpital Dalal Diam. Là-bas, le jeune homme d'affaires répétera son geste. Moussa Sam Daf, directeur de l'hôpital Dalal Diam a trouvé une bonne opportunité pour lancer un message de remerciement à l'endroit du mouvement qui émet cet acte dans une période de crise où les cibles sont confrontées à des difficultés économiques.

Une action citoyenne qui vient en aide aussi aux personnes qui travaillent au niveau des cimetières. Adama Bèye et son mouvement ont jugé nécéssaire de soutenir ces couches qui sont souvent oubliées par la société et qui méritent d'être appuyées, soutenues face à cette crise sanitaire liée au Covid-19.

Pour conclure en donnant et mesurant son action de solidarité et de partage, Adama Bèye rappelle qu'il est temps, surtout en cette période de crise, que notre jeunesse puisse prendre ses responsabilités et se lancer dans des actions similaires quels que soient ses moyens.

Il réaffirme aussi son soutien aux différents hôpitaux qui doivent, en ces temps, être bien appuyés pour faire face à d'éventuelles difficultés causées par la pandémie.




Mercredi 27 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :