Fonds Forces Covid-19 : L’ARMP « déconfine » les irrégularités des marchés contractants

L’Autorité de régulation des marchés publics a publié hier ses deux rapports pour 2020 et 2021 qui n’épargnent pas certaines autorités contractantes dans le cadre de la gestion des deniers publics. Le Fonds Forces Covid-19 pour faire face à la pandémie, avait été initié par le président Macky Sall à travers un décret du 18 mars 2020 qui ne nécessite pas de passer par des appels d’offres. Donc les autorités contractantes pouvaient, de mars 2020 à septembre 2020, passer des marchés de commandes directes.

Des irrégularités ont été notées par l’Autorité de régulation des marchés sur au total, 12 autorités contractantes qui s’activaient dans la gestion des fonds pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Le rapport 2020 de l’Armp fait état de dépenses qui portent sur 202 marchés soit 4 201 225 433 F CFA et concernent 12 autorités contractantes.



Les reproches de l’autorité portent essentiellement sur les prix non raisonnables au regard du prix du marché, les insuffisances dans la description des besoins, l’exécution de dépenses non éligibles au regard de leur objet et de la période, les carences documentaires, le non-respect du principe d'égalité de traitement des candidats édicté par l'article 24 nouveau du Code des Obligations de l'Administration, les factures pro forma et les factures définitives mises à disposition qui ne sont pas datées. Ce qui pose d’ailleurs, le risque de leur réintroduction dans le circuit et d'un double paiement. Il a été aussi détecté l’absence de PV de réception qui devraient être mises à la disposition des auditeurs pour l'ensemble des dépenses.


Jeudi 1 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :