Etat d'urgence : L'appel de l'AIS, la RADDHO et la LSDH pour le respect des règles du couvre-feu.


La situation qui s'est produite hier dans certaines parties de la région de Dakar ne laisse pas indifférentes certaines organisations s'activant au respect des droits de l'Homme. Ainsi Amnesty International Sénégal, la ligue sénégalaise des droits humains ou encore la Rencontre Africaine pour la défense des droits de l'Homme, en appellent à respecter les mesures liées à l'état d'urgence et au couvre-feu.

Elles précisent également que les sanctions encourues par les personnes ne respectant pas le couvre-feu, sont celles prévues par l'article 21 de la loi 69-29 du 29 avril 1969 relative à l'état d'urgence et de l'état de siège.

Par ailleurs, ces organisations de lutte pour les droits humains insistent sur les actes qui ont été remarqués lors du précédent couvre-feu tout en alertant pour qu'ils ne puissent être répétés durant ces 12 jours de couvre-feu.

Enfin, elles appellent les autorités à faciliter la circulation des personnes et des biens en cette période de couvre-feu surtout, ceux qui sont en situation d'urgence.
Jeudi 7 Janvier 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :