Éducation/ Revue Sectorielle du PAQUET-EF : "La centralité de l'éducation est de rigueur et nous devons tous le comprendre et œuvrer pour cette transformation", (MEN)


Le centre international de conférence Abdou Diouf de Diamniadio a abrité, ce jeudi la cérémonie d'ouverture de la 11 ème édition de la revue sectorielle du programme d'amélioration de la qualité, de l'équité et de la transparence dans le secteur de l'éducation/formation PAQUET-EF. Cette rencontre qui a réuni l'ensemble des acteurs du paysage scolaire notamment le ministère de l'éducation nationale, les parents d'élèves, syndicalistes, acteurs de la société civile ainsi que d'autres ministères impliqués, a été l'occasion pour eux de passer en revue le premier bilan très satisfaisant de l'évolution du secteur en 2023 et les perspectives de 2024.

L'exposé du ministre de l'éducation nationale, lors de la cérémonie a mis en évidence que les premières tendances issues du document de travail des revues régionales et pré revues sont satisfaisantes. Par ailleurs, des difficultés sont notées au niveau de la composante accès équitable ou les cibles relatives au taux de scolarisation et au taux d'achèvement enregistrent souvent des écarts négatifs par rapport aux cibles. "La cérémonie était une occasion pour le ministère de l'éducation nationale de rappeler encore une fois la sensibilité, l'importance et le caractère spécifique de l'éducation pour la transformation qui est attendue et le projet qui a été présenté et qui a valu au Sénégal cette alternance", a notamment déclaré Moustapha Mamba Guirassi à la presse, poursuivant que ça était aussi, le lieu de partager avec les différents acteurs de nouvelles orientations parmi lesquelles l'importance et la nécessité d'aller vers une mise à l'échelle de beaucoup de projets, de ressources financières et techniques, d'expertise qui n'arrivent pas très souvent dans les salles de classe ni à l'enfant. "La centralité de l'éducation est de rigueur et importante et nous devons tous le comprendre et œuvrer pour cette transformation. Cette, 11 ème revue doit être une revue classique de bilan et statistique mais il faut aussi, revoir nos façons d'évaluer le système", a-t-il conclu, espérant des résultats absorbants à l'issue de ces deux jours de discussions.
Jeudi 6 Juin 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :