Différend SORED MINE / Maire de Khossanto : les populations accompagnent leur maire à la gendarmerie


Le maire de la commune de Khossanto, Mamady Cissokho, accompagné de la population, le député de Saraya, Mady Danfakha, le président de l’association des maires de la région de Kédougou, Mamadou Yéro Ba, du maire de la commune de Saraya, Sambaly Biagui, et de son avocat Maître Abdinar Ndiaye, a déféré à la convocation de la gendarmerie de Khossanto. Cette convocation fait suite à la plainte de SORED MINE au sujet d’un bras de fer qui a opposé le maire et le manager de la société SORED MINE depuis quelques temps, un conflit dans lequel le maire Mamady Cissokho accuse ladite société minière d’exploiter l’or de sa commune d’une façon illégale. 

L’audition a été annulée du fait de la présence d’une mission de contrôle du ministère des mines et de la géologie qui devrait séjourner dans la zone du mercredi 21 au jeudi 22 décembre 2022. L’edile de Khossanto a été invité à recevoir la délégation séparément avec le préfet. Il a posé comme condition la visite du site par la mission pour qu’il puisse prouver ses accusations et montrer de visu l’usine d’exploitation. Malheureusement ses exigences n’ont pas été acceptées. Les populations sont massivement sorties accompagner leur élu à déférer à la convocation de la gendarmerie. Malgré les agitations de la population, le maire les a invités au calme, à la retenue et à la non-violence. Cependant la tension reste vive.

Les populations se posent la question de savoir qui se cache derrière SORED MINE? Qui soutient cette société au détriment des populations du Beledougou? Les habitants de la commune de Khossanto entendent aller jusqu’au bout pour que ces questions soient tirées au clair. 





Mercredi 21 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :