Covid-19 et circulation routière après Tabaski : Dakar souffre de sa fluidité (Reportage)


Vdn, Fann Résidence, Corniche Ouest, la voie routière laisse libre cours aux usagers et conducteurs qui circulent paisiblement sur la route sans aucune difficulté majeure.

La raison est simple, Dakar est totalement désengorgée, émancipée de ses maux habituels, et cela une semaine après la célébration de l'Aïd El Adha communément appelé Tabaski. 

À l'avenue de la République, en passant par la place de l'indépendance ou encore sur l'autoroute Colobane-Patte d'Oie, les véhicules et autres moyens de transport roulent sans trop de soucis, sans bouchon et autres files d'attente kilométriques. C'est dire que Dakar et ses environs n'ont pas encore repris leur décor habituel avec leur pléthore de véhicules et insupportables embouteillages.

La ville respire de sa fluidité confient certains usagers de la route qui croient que la situation est due à l'exode momentané de nombreux occupants de la capitale vers leurs régions d'origine pour les besoins de la Tabaski célébrée le 21 juillet dernier.

Avec la Covid-19 qui fait des dégâts considérables, d'autres usagers pensent que le désengorgement actuel du monde urbain peut bien participer à réduire la transmission du virus, mais plaident pour plus d'efforts afin d'éviter le décor habituel que connaît souvent Dakar durant ses périodes d'intenses activités.
Mardi 27 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :