Abdoulaye WADE : Mon fils avant et après tout !


En écoutant la déclaration de Maitre  Abdoulaye Wade qui prédit des milliers de morts éventuels au Sénégal, nous avons tous éprouvé un dépit et de la pitié envers celui qui a été notre idole et notre héros national à un moment donné de l’histoire de notre pays. Nous l’avons élu en 2000 et l’avons aussi remercié en 2012 en gardant toute notre estime pour le vieux combattant qu’il a été.
 
Aujourd’hui force est de constater que la seule chose  qu’il  a réussi en se comportant de la sorte est de nous pousser à effacer toute cette estime nourri depuis tant d’années envers lui. Il  est sorti de cette posture de héros pour devenir l’anti-héro, le fauteur de trouble et le principal danger national.
 
En s’entêtant à vouloir nous imposer son fils bien aimé ; il nous force à haïr davantage ce dernier. Karim Wade mérite-il que des sénégalais versent leur sang ? Qu’ a-t-il fait qui mérite qu’on s’entretue entre nous ? Rien !!
 
Le poids de l’âge serait certainement à l’origine de cette perte de lucidité de Maitre Wade, et pour cette raison nous prenons ses menaces pour des caprices de grand père. Nous lui disons, bienvenue au Sénégal pays de la Téranga mais qu’il sache qu’il y a 15 millions de Sénégalais dont la vie vaut autant que celle de son fils et que personne ne mourra pour lui.
 
Bocar LY
PCS ASPT
 
 
Jeudi 7 Février 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :
Lettre à une soeur...

Lettre à une soeur... - 25/06/2019