3e Jour de la Chambre Criminelle de Mbour : Une histoire recambolesque de pédophilie et de détournement sur une mineure de 07 ans..


Voilà 3 jours que la chambre criminelle de Mbour a démarré. Ce mercredi, une affaire recambolesque de pédophilie était inscrite au rôle, opposant Bara Kandji, âgé de 25 ans et demeurant au quartier Thiocé, à l'accusée Khady Thiam 07 ans et sa maman Fatou Niang, domiciliées au quartier 11 novembre.
 
Le 12 septembre 2021, la dame Fatou Niang, mère de Khady Thiam, avait porté plainte auprès du commissariat central de Mbour pour viol répétitif sur sa fille avec à l'appui un certificat médical.
 
Revenant sur les faits, le samedi 11 septembre 2021, elle avait constaté vers 18 heures que sa fille avait des complications quand elle marchait. Après l'avoir convoqué dans sa chambre suivie de menace, la fille finira par céder et lui dire la vérité des faits. Devant le juge, cette dernière s'est également rappelée de ce qui s'est passé ce jour fatidique. " C'est quelqu'un qui est à côté du centre commercial qui m'a demandé de le suivre et m'a promis de me payer des bananes. Et c'est après qu'il m'a emmenée dans un endroit où il y a une table et m'a demandé de me coucher. Il a commencé à me caresser et à enlever mes habits et s'est couché sur moi. C'était la deuxième fois, il avait introduit ses doigts dans mon sexe. Et après avoir commis son forfait, il m'avait menacé avec un couteau", dira la petite Khady Thiam, âgée de 07 ans.
 
Devant la chambre criminelle, Bara Kandji a tenté de nier les faits qui lui sont reprochés tout en affirmant avoir vu la fille et ses copines le même jour. Le ministère public dans son réquisitoire affirme que la pédophilie ne saurait être contestée. La description du local par les policiers comme l'avait déjà indiqué la fille reste un élément de preuve que Bara Kandji est coupable de pédophilie et de détournement de mineure avant de requérir une peine de 10 ans d'emprisonnement.
 
La défense après avoir posé quelques questions à la maman de la victime et à la  fille elle-même, a affirmé qu'il existe bel et bien des preuves irréfutables et a demandé la clémence du tribunal...
 
Après avoir statué, la chambre criminelle a condamné Bara Kandji à 02 ans pour pédophilie...
Mercredi 23 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :