Protection des forêts : 119 emprisonnements notés en 2019


Les services des Eaux et Forêts ont procédé à 119 emprisonnements au cours de l’année 2019 grâce à des actions menées conjointement avec les services de défense et de sécurité. Abdou Karim Sall informe aussi que 2374 PV ont été dressés et ce malgré la modicité des moyens et les difficultés rencontrées par des agents sur le terrain. Un durcissement des sanctions depuis l’adoption du nouveau code forestier par l’assemblée nationale.
Le bilan ne s’arrête pas là puisqu’au chapitre des recettes contentieuses, elles tournent autour de 721 318 025 FCFA et qu’il y’aurait même des PV en cours d’instruction, ce qui va probablement augmenter les recettes.
Le ministre de l’environnement rappelle que le Sénégal, de concert avec les pays voisins dont la Gambie, développe des actions diplomatiques pour lutter efficacement contre la coupe illicite et le trafic frauduleux de bois...
Samedi 30 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :