Présidentielle 2019 / Violence électorale à Tamba : Serigne Mansour Sy Djamil impute la responsabilité aux autorités


Le secrétaire général national du parti Bess Dou Niakk, allié du PUR pour la présidentielle de 2019, regrette les évènements tragiques auxquels leur coalition a fait face à Tambacounda.
"On a été extrêmement secoué par rapport à ce qui s'est passé à Tambacounda. C'était une régression inadmissible", laisse entendre le guide religieux lors d'une interview avec Dakaractu, en marge d'un méga meeting de la caravane de PUR 100 dans la capitale Nord.  
Cependant, le député n'a pas cherché très loin pour trouver les vrais auteurs de ces actes barbares perpétrés contre des journalistes et des militants.
"Je suis convaincu que ça été un plan bien monté et préparé. Et j'en impute la responsabilité aux autorités parce que la violence vient de leur camp. Car depuis un certain temps, tous les actes qui ont été posés comme le parrainage et la rétention des cartes d'électeur, sont un symbole de violence..."
Samedi 16 Février 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :