Présidentielle 2019 : Samuel Sarr a-t-il disqualifié Karim Wade ?


Présidentielle 2019 : Samuel Sarr a-t-il disqualifié Karim Wade ?
En 2015, Samuel Sarr ne s’était pas présenté contre Karim Wade quand ce dernier se faisait investir candidat du Parti démocratique sénégalais à la présidentielle. Trois ans après, l’ex-ministre de l’Energie n’a plus la même lecture de cette candidature.



En clair, dans une interview accordée à Jeune Afrique et publiée ce vendredi sur le site du journal, il dit ceci : « Précisons d’emblée que j’ai été membre du PDS pendant très longtemps. Mais nous savons aujourd’hui que le parti aura toutes les peines du monde à présenter son candidat à l’élection présidentielle. La nouvelle loi portant révision du code électoral impose à tout candidat d’être lui-même électeur. Et la condamnation de Karim Wade à 6 ans de prison pourrait justement l’empêcher de s’inscrire sur les listes électorales ».



Toutes choses qui n’empêchent pas Samuel de s’accrocher à sa qualité de membre de la famille malgré le fait d’avoir été « déshérité » récemment par le Pape du Sopi.



« Abdoulaye Wade est mon père spirituel et le restera. Je fais simplement partie de ses fils qui ont quitté le salon familial mais qui demeurent dans la cour de la maison », dixit Samuel Sarr.
Vendredi 11 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :