Pour appartenance présumée à un réseau de recruteurs de l'Etat islamique : Le Sénégalais appréhendé en Espagne, placé en détention préventive


Arrêté mardi dernier en même temps qu'un marocain de 33 ans, un Sénégalais établi à Bilbao, dans le nord de l'Espagne voit les choses se compliquer pour lui. En effet, notre compatriote dont l'identité n'est pas encore dévoilée a été placé en détention préventive ce jeudi 10 mai par un juge d'instruction à Madrid, a appris Dakaractu des médias espagnols. 
Carmen Lamela a inculpé le Sénégalais ainsi que son présumé complice pour apologie du terrorisme, endoctrinement et recrutement en faveur de l'État islamique dans le but de commettre des attaques en Europe.
Tout est parti d'une opération conjointe menée par les forces de sécurité espagnoles et marocaines pour démanteler un réseau de recruteurs virtuels pour l'organisation Etat islamique établis entre les deux pays. Au Maroc, trois individus ont été mis hors d'état de nuire tandis qu'en Espagne, ils sont deux à tomber dans les mailles des filets de la police. Le jeune sénégalais âgé de 21 ans, cueilli au quartier San Cristobal, rue Tello alors qu'il était de passage chez ses compatriotes figure parmi ces deux suspects.
Comme son présumé complice marocain, il est présenté comme un individu particulièrement violent pour avoir menacé les populations civiles. Selon les enquêteurs, il aurait maltraité sa petite amie, une roumaine, qu'il obligeait à regarder des vidéos de l'Etat islamique. Suite aux attentats de Barcelone de 2017, cette dernière lui aurait même envoyé un message pour le féliciter en raison de son radicalisme.
Jeudi 10 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :