Passation de service/Mouhamadou Mounirou LY, DG sortant révèle : « l’ONFP a un problème de budget »


« A l’entame de ses propos le directeur sortant Mouhamadou Mounirou Ly se dit satisfait de ses missions à la tête de l’Office  National de la Formation Professionnelle.

« C’est avec plaisir que je transmets les manettes à Mouhamadou Barra Lô. Au nom de tout le personnel, je souhaite la bienvenue au directeur entrant », dixit le Dg sortant. 

Poursuivant, il affirme: «  Il m’a été agréable de conduire les destinées de l’Office, sur la base de la confiance de son Excellence le Président Macky Sall ainsi que celle de Madame Mariama Sarr ancienne Ministre de la Formation professionnelle. Je voudrais à cette occasion leur exprimer mes remerciements et toute ma gratitude », avance-t-il.

Le désormais ex directeur général Mouhamadou Mounirou Ly se désole de la situation financière de l’office qui souffre d’un problème de budget.
« À l’instar des structures parapubliques au Sénégal, je peux vous dire que l’Office est l’entité où le barème de rémunération est non seulement faible mais vraiment dérisoire. J’ai hérité de mon prédécesseur une étude déjà prête, qui avait apporté une visibilité pour l’augmentation des salaires des agents de l’ONFP. Mais hélas, nous n’avions pas eu les moyens de nos ambitions », explique-t-il.
Dans cet esprit, Monsieur LY a adopté un programme Social, avec le soutien du Directeur des Ressources Humaines, afin de revoir progressivement la catégorie des agents, compte tenu des réalités du budget. 

« Je l’ai fait pour tous les chauffeurs, et 30% des agents ont aussi connu un reclassement de catégorie.Toujours dans le même sillage, avec le concours du bureau social et de la coopérative d’habitat, j’ai prévu dans ce programme d’accompagner le personnel à travers le projet « un agent, un terrain » de subventionner le coût à 60% pour une durée de 5 ans », ajoute-t-il.

Malgré le déficit budgétaire le  directeur général sortant est revenu sur son bilan qu’il considère satisfaisant.

« Au terme de ma mission à la tête de cette structure, j’ose dire que l’Office a connu une évolution dans beaucoup de domaines. Après ma prise de service le 18 janvier 2023, j’ai trouvé beaucoup de difficultés inhérentes au fonctionnement de tout établissement public. L’urgence était de taille », explique-t-il.

500 jeunes ont été formés en Casamance dans le cadre de la convention de partenariat signée entre l’ONFP et l’AGEROUTE pour la réhabilitation de la route Sénoba - Ziguinchor- M’pack.

Toujours dans le cadre d’un second partenariat avec Agéroute, 500 autres jeunes formés dans le cadre du Programme de Désenclavement des Zones agricoles et minières (PDZAM).


En ce moment, dans la ville sainte de Touba, avec Touba Ca Kaname, l’ONFP forme des bénéficiaires en plomberie, en attendant l’électricité et d’autres modules dans le cadre d’un partenariat.

A Tivaouane, il est attendu la mise en œuvre de formations afin de doter les travailleurs de compétences techniques essentielles à la réalisation et la maintenance des infrastructures et équipements de la Grande Mosquée de Tivaouane, ainsi que les jeunes et femmes de la localité, en vue de faciliter leur employabilité.
Dans ce sens, une série de formations, est prévue,  allant de la maintenance des infrastructures à l’aménagement du site, mais aussi celles nécessaires au développement d’activités connexes bénéfiques à la mosquée et aux jeunes acteurs.

Falil Gadio
Vendredi 7 Juin 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :