Les acteurs de la société civile jouent leur dernière carte : « On compte dire non comme nous l’avions fait avec Abdoulaye Wade … » (Malick Ndiaye)

Considérant que le projet de loi relatif au parrainage intégral pour toutes les élections a suscité des divergences politiques profondes et vives tensions, pouvant aboutir à un face à face entre majorité présidentielle et l’opposition et basculer le pays demain dans la violence, le collectif des organisations de la société civile a procédé à une tentative de médiation entre les deux camps. Il a rendu visite aux différents acteurs de la société : les chefs religieux, les leaders de l’opposition pour demander l’annulation de toutes les manifestations qui étaient prévues contre l’adoption du projet de loi.
Ainsi, les acteurs de la société civile demandent la mise en place d’un comité ad hoc composé des plénipotentiaires, d’une part de la majorité et de l’autre part ceux de l’opposition avec facilitation et de la présence de la société.


Mercredi 18 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :