L'ambassade turque renonce à son terrain de la Corniche-Ouest: les raisons


L'ambassade turque renonce à son terrain de la Corniche-Ouest: les raisons
La Turquie a accepté de renoncer au terrain dont elle était attributaire sur la Corniche-Ouest de Dakar, au profit d'un nouvel emplacement qui lui sera affecté pour la construction de la chancellerie de son ambassade à Dakar, a appris l'APS, lundi de source officielle.

Au sortir d’une entrevue avec le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, l’ambassadeur de Turquie au Sénégal, Sibel Algan, a annoncé à des journalistes que les autorités de son pays "ont pris la décision de construire la nouvelle chancellerie de l’ambassade dans un nouvel emplacement (…)" à déterminer par le gouvernement sénégalais.

"Je voudrais tout d’abord vous assurer que la Turquie considère le Sénégal et le peuple sénégalais comme un frère et ami et ne ferait rien contre la volonté de ce peuple", a déclaré Mme Alga, s’offusquant de ce que depuis quelques mois, la représentation diplomatique turque ait été "l’objet de critiques un peu injustes" sur cette question.

L’espace en question avait été octroyé à la Turquie par le gouvernement sénégalais, dans le cadre d’un protocole d’échange réciproque de terrains, a rappelé la diplomate, ajoutant qu’un mur y a été construit temporairement pour en délimiter la surface.

Des citoyens sénégalais regroupés en collectifs ont régulièrement protesté contre l’érection de ce mur et plus généralement contre la construction annoncée de la future chancellerie de l’ambassade de Turquie sur cette façade maritime dakaroise, arguant que ce projet dégrade un peu plus le paysage déjà défiguré par la présence de nombreux complexes hôteliers.

L’ambassadeur de Turquie a de son côté remercié les citoyens sénégalais qui ont fait part à ses services de leurs "messages d’encouragement et de soutien dans cette période", ainsi que les autorités sénégalaises pour toutes les concertations "faites dans ce processus qui était un peu difficile pour nous il faut le dire".

Elle a souhaité que le nouvel emplacement promis par Dakar "soit un terrain qui soit peut-être aussi bien placé que le terrain actuel où on pourra construire une chancellerie qui va refléter les caractéristiques de l’architecture turque et sénégalaise et qui va embellir la ville de Dakar". "Il faut aussi que cette chancellerie reflète l’importance des excellentes relations qui existent entre nos deux pays", a-t-elle ajouté.

"Aujourd’hui, il est heureux de noter, après différentes concertations menées en rapport avec le gouvernement turc par le biais de l’ambassade de Turquie à Dakar et par mes propres soins également sur instructions du président de la République (Macky Sall), je me suis rendu à Ankara où j'ai eu le privilège d’être reçu par le Premier ministre Erdogan", a confié pour sa part Mankeur Ndiaye.

"C’est tout à fait heureux qu’on ait abouti à cette solution concertée (…)", a-t-il déclaré, avant de faire part de ses "sincères sentiments de gratitude" à l’endroit des autorités et au gouvernement de Turquie.

Le ministre sénégalais des Affaires étrangères s’est félicité d’une "décision heureuse", en signalant que "le régime du président Macky Sall a hérité de ce dossier, de l’ancien régime qui avait octroyé ce terrain à l’ambassade de Turquie et au gouvernement turcs pour y ériger une chancellerie".

"Dans les principes de continuité d’Etat, nous avons nous naturellement géré ce dossier avec le maximum du sens des responsabilités et du sens des relations entre Etat", a-t-il indiqué.

Le gouvernement sénégalais va s’employer "le plus rapidement possible" et proposer un autre emplacement à celui de la Turquie, a assuré M. Ndiaye, se gardant toutefois d’en préciser le lieu.

"Un autre emplacement sera proposé à la Turquie trouvé et je suis convaincu que la Turquie serait très très heureuse de voir le nouvel emplacement que nous allons proposer au gouvernement turc pour y ériger une nouvelle chancellerie digne de ce nom et digne des relations excellentes de coopération entre la République de Turquie et la République du Sénégal", a-t-il ajouté.

(AVEC APS)

Lundi 26 Mai 2014
Dakaractu




1.Posté par ZEN le 26/05/2014 17:05
TOUT EST BIEN QUI FINIT BIEN. BRAVO A TOUS CEUX QUI ONT DIT NON AU MUR DE LA HONTE.

2.Posté par bara le 26/05/2014 17:42
belle victoire de la diplomatie senegalaise. chapeau!

3.Posté par Kholal le 26/05/2014 18:23
Félicitations à tous les deux pays. Voilà comment des responsables doivent se comporter.

4.Posté par eh le 26/05/2014 23:08
yavait pas le choix



Dans la même rubrique :