Kanye West "serviteur du peuple" revient sur les fesses nues de Kim Kardashian en une de Paper


Kanye West "serviteur du peuple" revient sur les fesses nues de Kim Kardashian en une de Paper
Kanye West et Kim Kardashian forment un couple atypique mais un couple mondialement connu. Les deux tourtereaux qui se sont mariés en mai 2014 à Florence et qui ont une petite fille depuis juin 2013, North West, vivent sur un petit nuage. Tout semble leur réussir. Le rappeur a récemment défilé en tant que designer pour la marque Adidas lors de la Fashion Week de New York. Kim Kardashian icône de mode fait sensation et ne s'interdit aucune fashion folie, comme une robe nude en latex pour un dîner avec son mari.
Dernièrement, Kanye West a donné un concert très remarqué aux Brit Awards, l'occasion de déjà faire le buzz autour de son prochain disque sur lequel il a travaillé avec Paul McCartney. En interview,Kanye West se fait plutôt rare mais promotion oblige, il a accepté de parler au Parisien. Il est d'ailleurs revenu sur son année extraordinaire ainsi que sur le buzz des fesses nues de sa femme en Une du magazine Paper. "C’est une année charnière à cause de ma vision de la vie depuis mon m a r i a g e avec Kim (Kard a shian), après avoir eu notre petite fille. L’année a commencé avec « Break the Internet » qui a fait beaucoup parler (des photos de Kim Kardashian nue réalisées par Jean-Paul Goude dans le magazine « Papermag »). Les gens ont toujours l’air choqué par trois secondes de vérité. C’est ça le monde dans lequel nous vivons. Mais où est le problème ? Pour moi, c’est le cœur des choses, s’approcher de la vérité et montrer la beauté. La nudité aussi".
Ainsi donc Kanye West se définit comme un "serviteur du peuple". Une comparaison légèrement divinatoire qui a de quoi interroger. Celui qui se dit très inspiré par l'architecte Le Corbusier aime donc créer toutes sortes d'objets ou de sons pour ravir les gens, son peuple en somme. 
 

 
Lundi 2 Mars 2015
Dakar actu




Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017