Incompétence du Conseil constitutionnel : Me Tine va attaquer le parrainage auprès de l’ONU et de la CEDEAO


Incompétence du Conseil constitutionnel : Me Tine va attaquer le parrainage auprès de l’ONU et de la CEDEAO
La réaction de Me Abdoulaye TINE, leader de l’USL, l’Union Sociale Libérale et candidat à la présidentielle de 2019 ne s’est pas fait attendre après que le Conseil constitutionnel s’est déclaré incompétent pour juger de la constitutionnalité de la loi sur le parrainage votée le 19 avril 2018.
 
Dans une décision rendue publique le 9 mai 2018, les juges ont estimé qu’ils n’étaient pas compétents en la matière, ce fait dire à Me Abdoulaye Tine que “concernant le Conseil constitutionnel rien ne surprendra plus les Sénégalais”.
 
Toutefois, l’avocat a révélé que la bataille démocratique continuera sur le plan international puisque la décision d’incompétence du Conseil constitutionnel ouvre désormais la voie à la possibilité de saisir le Comité de l’ONU sur les droits civils et politiques.  
Ce que son parti compte faire immédiatement.
En effet, pour que la requête soit recevable devant cette instance onusienne, il fallait préalablement avoir épuisé les voies de recours internes c’est à dire celles qui sont prévues au niveau national, ce qui est désormais chose faite.
 
Par ailleurs, il informe également que l’USL va saisir la Cour de justice de la CEDEAO et ceci en plus de la saisine du Comité de l’ONU.
 
L’USL rappelle plus que jamais donc sa détermination à lutter contre cette loi qu’elle juge non conforme aux intérêts de la démocratie.
 
Jeudi 10 Mai 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :