Guerre des plans au Pds : Madické fixe un ultimatum de 10 jours à Wade


Malgré l’atmosphère de trêve consécutive aux échanges épistolaires entre Me Wade et l’ex-chef de la diplomatie sénégalaise, Me Madické Niang n’a pas jeté le manche après la cognée. Loin s’en faut ! Il nous est revenu que l’avocat a mis en demeure l’ancien président de la République d’édifier les responsables et militants du Pds sur la conduite à tenir en cas d’invalidation de la candidature préétablie. Cela, pour dix jours, à compter de ce week-end.

Nos sources rapportent que les opérations relatives au parrainage de Wade-fils ont été retardées dans certaines localités à cause de cet imbroglio. Pendant ce temps, Karim Wade, soucieux de sauver les meubles, tente de récupérer certains frondeurs en multipliant les appels téléphoniques. Il est illusoire de penser que la rébellion se limite à Touba. Le tocsin de la révolte se fait entendre de partout, à travers le Sénégal. Les fédérations et partis alliés du Pds, comme guidés par un instinct de survie politique, sont en état d’alerte maximale ; avec un seul mordre :  le candidat de substitution sera un libéral pur jus ou ne sera pas. 
Mardi 18 Septembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :