ENTRETIEN AVEC ABÔ SALL (Conseiller du Pm) : ' Rétablir les vérités pour ne pas trahir l'histoire... Avec nos alliés dans l'opposition, Macky avait gagné en 2012 Darou Moukhty... Personne ne sera plus hué dans la résidence du Khalife à Touba '

Dans l'entretien qu'il nous accorde, Abo Sall. coordinateur de l’APR de l’arrondissement de Darou Moukhty et conseiller du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, dira chercher à rétablir la vérité sur les résultats de l'élection présidentielle dans une localité comme Darou Moukhty, mais encore dans le département de Kébémer.


Dakaractu : Macky Sall a bel et bien gagné Darou Mousty, contrairement aux allégations de la coalition IDY 2019. Qu’en est-il exactement ?

Ces assertions sont de pures affabulations et sont contraires à la réalité. Les résultats officiels qui m’ont été communiqués par le Préfet pour le département de Kébémer donnent une large victoire à Macky Sall qui a obtenu 6.300 voix contre 5.783 pour Idrissa 2019, 839 pour Sonko Président, 358 pour Madiké 2919 et 56 pour le candidat Elhadji Issa Sall. Merci de m'avoir donné l'opportunité de rétablir cette vérité, car ne pas le faire c'est trahir l'histoire.

Pourquoi n’aviez vous pas réagi en tant que Coordonnateur et plénipotentiaire immédiatement?

Au soir de l'élection, toute la coalition Présidentielle s’était réunie chez moi avec le maire Madiop Bitèye pour recueillir les résultats que nous transmettaient par téléphone nos représentants dans les bureaux de vote. Avant 20 heures nous avions les résultats et nous savions que le Président Macky Sall avait gagné à Darou, mais en tant que républicain respectueux des institutions, je voulais attendre que les résultats soient publiés par la Commission départementale et validés par le Conseil Constitutionnel.

Malgré votre grande coalition avec Fada, Thierno Lô,  vous n'avez pas réussi à avoir 80% ...
 
Faisons un peu l’historique des résultats des élections au niveau du département de Kébémer et de Darou Moukhty.
Lors des élections présidentielles de 2012 le candidat Macky Sall a gagné la Commune de Darou Mousty devant la Coalition Sopi de Abdoulaye Wade avec 294 voix. Ces résultats vous disent que Darou a adopté Macky dès les premières heures de lutte de conquête du pouvoir.


Lors des dernières élections législatives de 2017, la coalition Benno a fait ballotage avec le Yeessal de Modou Diagne Fada au niveau de la Commune de Darou, mais l’avait largement remporté au niveau de l’Arrondissement de Darou Moukhty et du département de Kébémer.

Ces victoires de Benno depuis 2012 et en 2017 au niveau de la Commune et au niveau de l’arrondissement, ont été acquises grâce aux réalisations concrètes du Président sur le plan national mais aussi au travail et à la politique de proximité que nous avons faite sur le plan local avec toute la coalition de Benno depuis 2012.

Avec le ralliement de Modou Diagne Fada en 2019 certains responsables avaient prédit une large victoire, considérant que la seule opposition crédible à Darou était celle de LDR Yeessal.

Au vu des résultats tel n’a pas été la cas, même si l’apport de Modou Diagne Fada n’est pas négligeable comme celui des autres partis coalisés. Toutefois, il y’a lieu de faire une analyse approfondie des résultats.

L'Apr, un géant aux pieds d'argile. Survivra-t-il à la fin du mandat de Macky en 2024 ?

Le parti socialiste Sénégalais a été fondé par Léopold Sédar Senghor, et le parti continue de survivre tant  bien que mal après que Senghor a quitté le pouvoir en 1980, il y’a déjà presque 40 ans.
La question devait être plutôt quel est l’avenir du parti APR sans Macky Sall au pouvoir. À ce niveau, plusieurs réflexions peuvent être avancées. L’Apr est le plus jeune parti du Sénégal à avoir réussi à porter deux fois au pouvoir son fondateur en seulement quelques années d’existence. Dans le contexte actuel, la structuration du parti serait souhaitable avec des responsables démocratiquement choisis au niveau de chaque localité. Le Président Macky Sall est encore jeune et à ce titre il va sûrement accompagner le parti dans sa mutation.

Macky perd Touba malgré Ilaa Touba. Vous commentez comment cette disconvenue ?

Touba est une ville religieuse multidimensionnelle avec une croissance démographique fulgurante qui fait de la région de Diourbel la troisième du Sénégal en terme de poids électoral après Dakar et Thiès. Ces données sont suffisantes pour que Touba soit un point focal sans parler de l’influence et de l’importance du vote Mouride sur tout le Sénégal.
Je pense aussi que la représentativité de ces régions au niveau gouvernental est un facteur à prendre en considération car les Ministres Dakarois ou Thiessois jouent un rôle important sur le plan politique.
Les luttes intestines entre responsables de la coalition Benno ont été négatives. 
Pour toutes ces raisons, la stratégie politique du Président sera sûrement revue et recadrée.

Vous êtes conseiller du Premier ministre hué à Touba. Un triste événement, n'est-ce-pas ?

Vous savez ce qui s’est passé c’est qu’il y’a eu des responsables politiques, notamment ceux de Rewmi qui ont instrumentalisé des jeunes. Il les ont chargé de chahuter la visite du Premier ministre, mais je dois vous dire que les auteurs de ces faits ont été identifiés et sévèrement réprimandés et ce n’est pas demain que de tels faits se reproduiront dans la résidence du Serigne Mountakha 
Mardi 19 Mars 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :