Duel fratricide en Mauritanie : Mohamed Ould Abdel Aziz et Mohamed Ould Ghazouani jouent les prolongations


Duel fratricide en Mauritanie : Mohamed Ould Abdel Aziz et Mohamed Ould Ghazouani jouent les prolongations
Le duel fratricide entre Mohamed Ould Abdel Aziz et Mohamed Ould Cheikh Ghazaouni pour le contrôle du parti au pouvoir est loin de connaître son épilogue.
Jeudi dernier, alors que l'ancien président a boudé la cérémonie commémorant le 59e anniversaire de l'indépendance de la Mauritanie, ses partisans donnaient une conférence de presse pour désavouer Mohamed Ould Ghazouani considérés par ses partisans comme l'unique référence dans le parti présidentiel.
Acquis à la cause de Ould Abdel Aziz, le président du comité de gestion provisoire de l'UPR a déclaré que le parti présidentiel ne peut etre considérée comme la propriété d'une personne. Sidina Ali Ould Mohamed Khouna a ajouté que la Constitution interdit au président de la République de diriger un parti.
Comme si cela ne suffisait pas, le vice-président de ce comité de gestion provisoire, cité par le site Alakhbar visité à Dakaractu, a allégué que l'actuel chef de l'Etat mauritanien aurait voulu un troisième mandat pour son prédécesseur.
Autant de sorties défavorables à Ould Ghazaouni qui ont décidé ses proches, qui sont majoritaires au sein du comité de gestion provisoire de l'UPR à peaufiner une stratégie de réplique. Actuellement, ils sont en conclave et devraient au sortir de celui-ci, apporter une réponse à la hauteur des attaques en série contre leur leader. 
Samedi 30 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :