Comparution de l'ex président devant la commission d'enquête parlementaire et détournement de devises à la BCM : test grandeur nature pour Ould Ghazouani.


Comparution de l'ex président devant la commission d'enquête parlementaire et détournement de devises à la BCM : test grandeur nature pour Ould Ghazouani.
Le Général Mohamed Ould Ghazouani a été élu le 1er aout 2019 en remplacement de son ancien mentor, Mohammed Ould Abdelaziz. Depuis, ceux qui pensaient que l'ancien ministre de la Défense serait une marionnette à la solde de son prédécesseur ont vite déchanté. 

Entre les deux hommes s’est installé un climat délétère envenimé par la volonté de Ould Abdel Aziz de rester la référence au niveau de l’Union pour la République (UPR). Il sera déchu de son piédestal par les pro-Ghazouani. 

Cette guerre à laquelle se livrent ces deux frères ennemis a atteint son summum lorsque le 30 janvier dernier, une commission d'enquête parlementaire a été installée pour passer au crible les années de règne de Mohamed Ould Abdel Aziz. L'ancien homme fort de Nouakchott est attendu ce jeudi 09 juillet à l’Assembléenationale pour répondre aux questions des parlementaires sur l'attribution de marchés publics (Port, Energie solaire) et sur des malversations financières présumées dans le secteur du pétrole et du foncier.

Au même moment, une affaire de détournement de devises et de fausses monnaies en euros à la banque centrale mauritanienne, défraie la chronique. À en croire la presse mauritanienne, ce sont plus de 2 millions de dollars us qui ont été subtilisés selon un mode opératoire bien huilé. L’enquête menée par le bureau du procureur de la République à Nouakchott Ouest a permis de mettre aux arrêts six personnes dont la trésorière. Cette affaire cache des secrets dont l’ébruitement pourrait causer des dégâts dans des sphères les plus insoupçonnées en Mauritanie. 

À la lecture du rythme selon lequel évoluent les choses, l'on est tenté de croire que les nouvelles autorités s'inscrivent dans une logique d’élucider ce rocambolesque détournement qui, avec l’audition de l’ancien président par la commission d'enquête parlementaire, ont pris les allures d’un test grandeur nature pour Ould Ghazouani. 
Mardi 7 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :