CRD sur la pêche à Mbour / Alioune Ndoye liste les réalisations de Macky dans la région et affronte les pêcheurs...


Avec ses façades maritimes, la grande et la petite Côte et un limier côtier plus de 159 km, la région de Thiès offre d'énormes potentialités pour le développement de la pêche.
La vocation maritime s'affirme par la présence d'infrastructures modernes contributive à son attractivité en sa matière de pêche y compris le secteur de la transformation des produits halieutiques. Ce cadre propice justifie l'importance du parc piroguier fort de près de 3 500 unités et des mises à terre d'environ 191 475 tonnes en 2019 pour une valeur commerciale à la première vente, de plus de 78 milliards de fcfa.
L'identité des produits transformés pour la même année est de 18 926 tonnes pour une valeur de 10 milliards.
La région de Thies compte un peu plus de 200 000 000 acteurs dont 30 000 pêcheurs et des centaines de mareyeurs regroupés sous forme de Gie de conseils locaux de pêche artisanale  (Joal, Sindia, Cayar, Fass Boye et Mboro).
Le ministre de la pêche Aliou Ndoye en a profité aussi pour revenir sur les réalisations du gouvernement dans le secteur de la pêche au niveau de la région. "Plusieurs projets ont été construits.
Les efforts consentis dans la région on permis entres autres la subvention de 1332 moteurs à raison d'1 million par moteur soit au total 1 milliard 332 millions; la subvention de 4 300 gilets de sauvetage cédés à 2 500f cfa l'unité; les quais améliorés à Joal et Mbour. Avec 3,2% du pib, ces quais de pêche viendront consolider les acquis. C'est toute la pertinence de la tenue du CRD dans la région de Thiès. C'est aussi l’occasion de recueillir les avis et propositions des acteurs pour parfaire le secteur ", a dit Alioune Ndoye...

 

Jeudi 20 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :