CONVENTION DE PROMOTEUR/DÉVELOPPEUR RELATIVE À L’ADMINISTRATION, À L'AMÉNAGEMENT, Au DÉVELOPPEMENT, À LA GESTION ET À LA PROMOTION DE LA ZES DE TOSYAL : Ousmane Sonko perdu dans ses explications (DOCUMENT)

Ousmane Sonko avait accusé l’État du Sénégal d’avoir offert le fer de la Falémé à Tosyali. Ce qui est totalement faux selon Libération qui écrit : « Comme nous le révélions, Ousmane Sonko s’était basé sur un Memorandum of understanding (Mou) ou lettre d’intention, qui ouvre la voie à des négociations entre des parties, pour se livrer à son jeu préféré. D’autant qu’entre le Mou en date du 9 octobre 2018 - qui sert de source à Sonko - et le contrat signé mardi dernier, il y a un très grand écart. Face à la presse, le patron d’Atlas affirmait que l’Etat se serait engagé, en faveur des Turcs, à «faire une exonération de l'impôt et des taxes pendant 10 ans, en violation des lois ; à recruter 50% des cadres en Turquie ; à réaliser les réseaux routiers et ferroviaires pour le transport et l'exportation des produits finis et semis finis et à inspecter les établissements qui opèrent de manière illégale dans le secteur du fer et les fermer ; et à faire prendre en charge le prêt d'investissement de la société Tosyali par le Trésor sénégalais ». Libération publie en intégralité la convention qui prouve que tout ce que Sonko a dit est plus que faux. Mieux, le document signé entre l’Apix et Tosyali vise plutôt l’installation des Turcs dans la Zone économique spéciale de…Bargny-Sendou où ils vont disposer d’un bail sur 99 hectares afin de mener leurs activités (production de billette de fer, de rond à béton, fil machine, logistique portuaire…), comme Teylium qui a reçu 100 hectares dans la Zone spéciale de Diass. Dans le cadre de ses activités, Tosyali va exploiter 1/10 ème de la concession de Falémé.


Lundi 2 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :