Badara Gadiaga de Rewmi tire sur Barthélémy Dias : « Il a dit que ceux qui étaient au dialogue national sont des lâches, pourtant son père était au premier rang. Barth n’est pas préoccupé par Khalifa, mais il veut lui succéder à la mairie de Dakar. »


Le responsable politique dans le parti Rewmi n’a pas été tendre avec le maire de Mermoz/Sacré-Cœur. Badara Gadiaga s’est ouvertement attaqué à Barthélémy Dias suite à la sortie de ce dernier taxant les leaders de l’opposition de lâches qui ne  s’impliquent pas dans leurs manifestations. 
Badara Gadiaga de dire que Barthélémy Dias n’arrête pas d’exagérer depuis et s’attaque aux eux tous les jours sans retenue. Le jeune rewmiste de lui dire que depuis 2004 le parti d’Idrissa Seck est sur le terrain de l’opposition et mène le combat. 
« Barthélémy Dias est trop petit pour nous dire comment on doit gérer notre chronogramme et notre calendrier. Le président Idrissa Seck a toujours témoigné de son soutien et de son respect à Khalifa Sall. Un soutien qu’il a démontré par plusieurs actions menées. C’est pas quelqu’un comme Barthélémy Dias qui est dans les calculs politiciens qui va venir semer le désordre dans le respect et la considération de Idrissa Seck à l’égard de Khalifa Sall. Son combat à lui devrait être la libération de Khalifa Sall. Il a dit qu’il était prêt à donner de l’argent et des moyens à Aar Li Nu Bokk pour combattre l’État mais le Front pour la libération de Khalifa Sall est parti le voir et il ne leur a rien remis. Barthélémy Dias n’est pas préoccupé par la libération de Khalifa Sall, mais par comment faire des calculs politiques pour garder sa mairie et sa commune. C’est ça sa priorité. Il veut garder sa commune et viser la mairie de Dakar. C’est lui qui pense à la succession de son leader Khalifa Sall, alors que celui-ci est toujours là. Il fait tout pour faire éclater notre coalition pour s’accoupler avec Ousmane Sonko, puisque ce dernier a fait une certaine percée à Dakar. Il a dit que ceux qui étaient au dialogue sont des lâches, je lui dis juste que son père Jean Paul Dias était au premier rang. Barthélémy Dias doit remuer la langue plusieurs fois avant de parler car il ne dit que des bêtises et des balivernes. On le connaît et on est au courant des négociations nocturnes etc... Je m’en arrête là! »
Jeudi 4 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :