Affaire TOSYALI / Sonko dissèque les dérives du protocole : "Ce serait une catastrophe si..."


Le député Ousmane Sonko a, comme à ses habitudes, attiré l'attention sur certains manquements dans la gestion du gouvernement au sujet des ressources minières.

Le candidat malheureux a déclaré ce matin au cours de la plénière qui a vu la présence du ministre des mines et de la géologie, parlant de l’affaire TOSYALI :  "le protocole d’accord signé par L'État et Tosyali est entre mes mains, et tel quel il risquerait de faire des dégâts dans le pays".

Mieux, le parlementaire donnera quelques points qui ont été évoqués dans ce protocole à savoir les: "50% du personnel qui devra être turc, la contribution du Sénégal aux intérêts du prêt d'investissement bancaire, la prise en charge par la trésorerie du Sénégal de la garantie accordée aux institutions financières par le prêt d'investissement, la réalisation des liaisons routières et ferroviaires nécessaires pour la viabilisation du contexte, autoriser la réalisation de l'exploitation d'un pôle urbain, prise en charge par l'État des primes de sécurité sociale des employés pour les dix premières années, entre autres..."

Selon le député Ousmane Sonko, le plus grave est que :" C'est un protocole d'accord qui est traité avec une légèreté anormale". À ce titre, Ousmane Sonko se permettra de dire même que " si un protocole d'accord est établi, et que les engagements restent fermes, les parties peuvent s'en réclamer..."

Pour prévenir les sénégalais, le parlementaire fera savoir que " si ce protocle fait partie d'un contrat, ce serait une catastrophe pour le Sénégal et ferait ainsi partie des plus mauvais contrats que le Sénégal aura signés".
Samedi 30 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :