Acte 3 de la décentralisation : Ousmane Tanor Dieng pour des financements innovants

Présidant ce mardi, à Dakar, la première session ordinaire de l’année 2018 de l’institution qu’il dirige, le président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) a amorcé la question afférente au financement. Cela, relativement à l’Acte 3 de la decentralisation, qui consacre le passage des communautés rurales à des communes de plein exercice.

“Ce basculement n’a pas été accompagné par les moyens financiers necessaires. Le financement classique ne règle pas les problèmes. Dans la plupart des communes, il n’y a que des marchés”, juge M. Ousmane Tanor Dieng.

Ce dernier pense qu’il faut aller au delà des sources classiques de financement, avec des communes ne dépendant, le plus souvent, que des taxes payées par les commerçants.

Ainsi, trouve-t-il nécessaire de profiter de la découverte d’importantes ressources naturelles au Sénégal pour règler une partie de ce financement.


Mardi 8 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :