2ème édition de la journée du 18 Safar : Sud Communication commémore l’exil de Serigne TOUBA.


Le groupe Sud Communication a vibré ce vendredi 4 octobre au cœur du 18 Safar : jour marquant le départ en exil du serviteur du prophète Mouhamed (Psl), Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké Khadimou Rassoul. Tous les services de la boite avec le concours des bureaux régionaux ont marqué de leur présence pour un bon déroulement de la deuxième édition de la journée dédiée à Serigne Touba. Il s’agit d’une action de grâce et de commémoration qui a débuté avec la lecture du Saint Coran suivi de déclamation des panégyriques du fondateur du Mouridisme. La famille de Serigne Touba a été représentée  par Serigne Saliou Mbacké ibn Serigne Moustapha Bachir Mbacké, une présence qui n’est pas fortuite selon Khadim Samb, un vétéran de la boite qui a rappelé que c’est Serigne Abdoul Hakim Mbacké qui avait formulé des prières lors de l’inauguration de la station sur la bande Fm.  

Membre fondatrice de la journée du 18 Safar, la journaliste Ndèye Khady Diop revient sur les origines et les objectifs visés par cette initiative. « L’idée nous est venue de manière spontanée au mois de Safar 2017. Un soir, nous avions organisé un grand festin et nous nous sommes dit pourquoi ne pas retenir une date qui sera exclusivement dédiée à Serigne Touba. Nous avons tenu notre première édition l’année dernière, pour la présente édition nous avons voulu revisiter la philosophie du Cheikh.  thème retenu pour la journée d'aujourd’hui est « le travail au sein de l’entreprise ».
Abordant le thème retenu qui est « le travail au sein de l’entreprise », le professeur Djiby Diakhaté a articulé son discours sur le courage et le combat mené par Serigne Touba qui a affronté les colons en ayant recours à la science et la vérité comme armes.
Baye Oumar Guèye, directeur général du Groupe Sud communication a interrogé le passé pour évoquer les moments difficiles qu’ils ont dû traverser pour en arriver à ce stade. À l’en croire, la direction entend perpétuer son engagement vis-à-vis du public même si son entreprise de presse créée depuis plus d’un quart de siècle n’a jusque-là pas obtenu sa chaîne de télévision.
Vendredi 4 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :