Ouakam / Différend avec l'armée autour d'un terrain de 2 ha : Samba Bathily Diallo tape du poing sur la table

C'est un maire très déterminé prêt à en découdre avec ceux qui veulent s'en prendre aux terres de sa commune qu'on a vu ce matin dans un terrain situé à côté du camp militaire de Ouakam. Sur les lieux, l'on constate la présence de quelques militaires et des camions de la DSCOS. Samba Bathily accuse l'armée d'avoir commis une double infraction en outrepassant le périmètre communal et en procédant à un terrassement non autorisé par l'autorité communale conformément aux dispositions du code de l'urbanisme. Mieux, le maire soupçonne la main de personnes tapies dans l'ombre qui utiliseraient l'armée pour pouvoir s'accaparer de la propriété appartenant à cette communauté lébou. « Cette fois-ci, cela ne passera pas », avertit Samba Bathily.
« Nous sommes dans un domaine qui n'appartient pas à l'armée et nul n'est au dessus de la loi... Ils ont même menacé de tirer sur nous, mais cela ne m'ébranle pas », tient-il à préciser.
Suffisant pour lui de monter la garde au quotidien, car estime t-il, il va falloir passer sur son corps pour réussir une telle entreprise".
Notons juste que du côté de la grande muette le silence est toujours de mise...


Mardi 23 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :