NDIAFFATE : Les populations s'opposent au bradage de leurs terres par le Gouverneur au profit de Kaolack


Face à cette tentative de bradage et d’accaparement des terres de la commune de Ndiaffate, toute la population, le maire devant, est prête à user de tous les recours pour freiner cette bande d’affairistes qui se cache derrière un gouverneur pour commettre leur forfait.
Les limites entre Kaolack et Ndiaffate ont été fixées par décret no 68-715 du 21 juin 1968 et cela n’a jamais constitué un débat.
Ce regain d’intérêt de la part de certaines personnes s’explique simplement par une volonté d’annexer les installations de l’usine des Salins du Sine Saloum dans le périmètre communal de Kaolack et elles se sont liées avec l’autorité administrative pour parvenir à leur fin. Cette autorité ne nous inspire confiance aucunement. Selon ses propres propos il est « en fin de rouleau » c’est-à-dire proche de la retraite donc il ne craint plus grand-chose de la part de ses supérieurs hiérarchiques, ce qui explique ce forcing qu’il est en train d’orchestrer dans le but unique d’assouvir leurs intérêts personnels. Nous considérons ces actes comme découlant du banditisme et de l’excès de pouvoir.
D’ailleurs en tant qu’autorité municipale de la commune de Ndiaffate, nous n’avons jamais été convoqués aux réunions tenues sous la houlette du gouverneur pour discuter des limites entre Ndiaffate et Kaolack. Cela montre leur mauvaise foi.
Aujourd’hui, nous autorités municipales, étions en phase d’aller vers des négociations avec les Salins du Sine Saloum pour trouver une issue heureuse et favorable à toute la population de Ndiaffate, mais avec ces récents développements, notre tâche, par rapport à l’accomplissement de nos responsabilités, s’avère compliquée.
Nous dénonçons les agissements dépourvus d’éthique d’un gouverneur tout proche de la retraite  et demandons au Ministre de l’intérieur de freiner ses ardeurs qui exposent les deux communes à un conflit aux conséquences incalculables, car nous sommes prêts à faire face. Le Sénégal a dépassé ce stade depuis belle lurette...
Mercredi 21 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :