Marine Le Pen après la réélection de Macron : « Ces résultats constituent pour nos dirigeants, le témoignage d’une grande défiance du peuple Français à leur égard! »


La candidate défaite, Marine Le Pen, n’a pas hésité après la proclamation des résultats, de faire sa déclaration pour remercier ses électeurs et réitérer encore son engagement pour la France. La candidate d’extrême droite, qui n’a jamais été aussi proche du score de son tombeur, Emmanuel Macron, a estimé qu’un grand vent de liberté aurait pu se lever sur le pays mais, le sort des urnes que je respecte en a voulu autrement. « Des millions de Français ont fait le choix du changement avec le Rassemblement National. J’adresse ainsi, ma plus profonde gratitude à ceux qui m’ont fait confiance au premier tour et tous ceux qui nous ont rejoints au second. Nos remerciements vont plus particulièrement aux éleveurs des provinces et des campagnes, mais également d’outre-mer »,  déclare la candidate du Rassemblement National.

Déterminée, Marine Le Pen considère plus que jamais que sa volonté de défendre les français est encore renforcée car, ayant une lecture concrète des résultats qu’elle a obtenus. « Je n’ai aujourd’hui aucun ressentiment, ni rancœur. L’histoire a donné tort à ceux qui espéraient ou prévoyaient notre disparition. Dans cette défaite, j’ai bien un sentiment d’espérance. Ces résultats constituent pour nos dirigeants français comme pour ceux européens, le témoignage d’une grande défiance du peuple Français à leur égard. Car, ils ne peuvent ignorer cette aspiration pour le grand changement », se réconforte la candidate malheureuse.

Pour Marine Le Pen, les français manifestent ce soir le souhait d’un contre pouvoir fort à celui d’Emmanuel Macron, d’une opposition qui va continuer à les défendre et à les protéger face au délitement de leur pouvoir d’achat, face aux atteintes de liberté, à la remise en cause de nos services publics, face au système social, face au recul de l’âge de la retraite, face à l’insécurité, à l’immigration anarchique et au laxisme judiciaire. « Je crains que ce soir, le quinquennat qui s’ouvre ne rompra pas avec les pratiques méprisantes et brutales du précédent et qu’Emmanuel Macron ne fera rien pour réparer les fractures qui font souffrir nos compatriotes », estime Marine Le Pen qui tend déjà, vers les élections législatives à venir...
Dimanche 24 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :