MAKHTAR DIOP (HCCT) : 'Le Président Macky Sall n'a aucun temps à perdre et nous demandons aux députés de l'accompagner dans l'exécution de toutes les réformes envisagées'


MAKHTAR DIOP (HCCT) : 'Le Président Macky Sall n'a aucun temps à perdre et nous demandons aux députés de l'accompagner dans l'exécution de toutes les réformes envisagées'
Pour ce qui est de la décision du Président Macky Sall de faire retirer à certains Sénégalais les passeports diplomatiques et d'en établir d'autres pour ceux qui devraient en disposer, Makhtar Diop n'en retient qu'une chose : '' personne n'est nommément visée. Les passeports diplomatiques sont des titres de voyage qui caractérisent une catégorie de citoyens à qui sont dévolues des tâches données. Il n'y a, dans sa décision, aucune cible préétablie, désignée d'avance. Il ne veut causer de tort à personne et tout le monde se rendra compte que c'est pour bien faire qu'il va procéder ainsi. Personne n'est visée nommément, encore une fois. Il s'agit de ne pas outrepasser les lois et règlements de ce pays et de ne pas déconcerter au plan international les partenaires du Sénégal '', dira le leader politique à Toubactu.

Pour le Haut conseiller des Collectivités territoriales et coordonnateur de la Cojem, ''cette décision fait partie d'une batterie de mesures prises dans l'intérêt de ce pays''.

Makhtar Diop d'interpeller, dans la foulée, les parlementaires et de souhaiter d'eux qu'ils prennent leurs responsabilités dans les décisions qu'ils prendront face à ces réformes.'' Les réformes du Président Macky Sall sont la résultante des engagements qu'il a pris devant les Sénégalais entre 2012 et 2019. Après avoir élaboré plusieurs projets et démarré l'exécution de l'essentiel d'entre ceux-ci, à savoir le Pudc, les bourses familiales, la Der etc..., aujourd'hui, il a jugé urgent de passer à la vitesse supérieure. Supprimer le poste de Premier ministre est un élément réformateur qu'il a jugé utile de prendre. Les Sénégalais ont validé son bilan et avalisé ses projets avec un pourcentage d'adhésion de plus de 58%. Les députés ont l'obligation de suivre le peuple Sénégalais dans sa volonté. La volonté de celui-ci est de soutenir son Président dans toutes ses initiatives. ''

 Il poursuit : ''Au nom de la Cojem, nous demandons aux députés de ne laisser prospérer aucun complot et de l'accompagner dans l'exécution de ses réformes en question.'' Makhtar Diop de conclure son discours en rappelant que le Président Macky Sall '' n'a guère de temps à perdre et qu'il faudra que nul n'essaie de lui en faire perdre. ''
Vendredi 19 Avril 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :