Jean Baptiste Tine : « La paix, la sécurité et tranquillité publique sont des piliers importants du PROJET »


Le ministre de l’Intérieur Jean Baptiste Tine est revenu sur le fléau des agressions, et d’attaques à main armée, l’encombrement des voies publique et l’insécurité routière qui menace. Devant le nouveau directeur de la Police nationale, le général annonce la couleur pour lutter contre ces pourfendeurs de la quiétude des populations. « Nous faut-il réfléchir ensemble sur les problématiques majeures : les cas d’agression et d’attaques à main armée, l’encombrement des voies publique et l’insécurité routière qui menacent notre bon vivre ensemble. A cet effet, de profondes réflexions devraient être entamées avec tous les acteurs concernés pour enrayer ces fléaux qui polluent nos villes et nos villages et perturbent notre aspiration à une société paisible dans un cadre de vie assaini » annonce-t-il.


Toutefois, il note que les enjeux nationaux de développement et de sécurité tout comme les attentes légitimes de nos vaillantes populations deviennent plus importants. « Je voudrais rappeler que la paix, la sécurité et tranquillité publique sont des nécessités nationales » fait savoir le ministre.


Ainsi, il note que « c’est ce que le président de la République a compris en le faisant un pilier du PROJET que le gouvernement est en train d’impulser et d’exécuter avec une implication accrue de la communauté de la protection des personnes et des biens » conclut-il. 
Jeudi 6 Juin 2024
Chamsidine Sane



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :