Guinée Bissau : Umaro Sissoco Embalo déclare la guerre aux narco-trafiquants et fait la lumière sur ses relations avec Alexandre Benalla.


Invité du journal d'Afrique de la télévision France24, le président élu de la Guinée Bissau a réaffirmé sa volonté de mener une guerre sans merci contre les narco-trafiquants. "Le trafic de drogue, c'est terminé depuis le 29 décembre (date du scrutin du second tour, ndlr)", a tranché le nouveau président qui invite les "gens mêlés" au trafic de drogue "de partir". Il a assuré que "jamais la Guinée Bissau ne sera une plaque tournante de la drogue".

Interpellé sur sa relation avec le sulfureux Alexandre Benalla, l'ancien Premier ministre n'a pas éludé la question.
Selon Umaro Sissoco Embalo, l'ex chef de cabinet adjoint du président français n'est pas un extraterrestre que tout le monde doit fuir. Il a reconnu avoir fait le voyage avec lui au Congo-Brazaville où ils ont été reçus par le président Denis Sassou Nguesso. Cependant, il a précisé avoir fait la connaissance de Benalla par le biais d'un "ami" qui n'est personne d'autre que Philippe Hababou Solomon, mentor de l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron. 
Jeudi 23 Janvier 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :