Évaluation des 55 laboratoires en bactériologie et en parasitologie : « Le diagnostic révèle une performance en graduation » (Pr Amadou Mokhtar Dièye, Directeur des laboratoires au MSAS)

Le ministère de la Santé et de l’Action Sociale (MSAS) par l’entremise du directeur des laboratoires, a organisé un atelier de partage des résultats de l’évaluation externe de la qualité (EEQ) des analyses bactériologiques et parasitologiques. La rencontre a réuni les laborantins de 55 laboratoires pour partager le rapport global de l’évaluation externe de la qualité (parasitologie).

« Le diagnostic fait sur les 55 laboratoires révèle une performance en graduation, mais il y a toujours des laboratoires qui trainent le pied car les résultats ne sont pas performants. Le constat fait, les laboratoires qui sont dans les CHU sont plus performants que ceux qui sont dans les centres de santé. L’objectif c'est de permettre aux populations d’avoir des laboratoires performants permettant d’avoir des résultats sur place. Il y aura des formations et supervisions formatives pour des laborantins », fait savoir le Professeur Amadou Mokhtar Dièye, directeur des laboratoires au MSAS.

Il souligne que le rapport a formulé des recommandations de trois ordres : « Nous avons formulé des recommandations sur les ressources humaines pour certains labos, le renforcement des équipements dans certains laboratoires qui doivent renouveler ou augmenter et enfin les réactifs permettant d’avoir de bonnes performances », conclut le Colonel.


Mercredi 1 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :