EL HADJ DIA AVERTIT : " L'opposition veut brûler ce pays...Que les chefs religieux interviennent car, quoiqu'il arrive, force restera à la loi '


Bambey a vécu l'une de ses plus grandes fêtes du football , samedi dernier, au stade municipal. Une  finale zonale qui eu le privilège d'accueillir l'international Sénégalais El Hadj Ousseynou Diouf, invité d'honneur d'El Hadj Dia, parrain de l'événement. Un moment solennel qui a été mis à profit par le responsable politique de la commune de  Bambey pour doter les équipes de football en équipements sportifs divers accompagnés pour certaines de subventions financières.


Invité à se prononcer sur l'actualité nationale marquée par cette période de pré-campagne éléctorale, El Hadj Abdoulaye Dia se voudra, absolument critique par rapport à l'opposition qu'il a accusée de chercher à '' brûler le Sénégal ''. 

Donnant comme exemple les '' appels incessants de certains leaders à la révolte '',  El'Hadj Dia préférera dérouler un discours guerrier, histoire de faire comprendre à tout le monde que les détracteurs du Président Sall ne parviendront pas à installer la peur dans leur camp. ''  Nous les entendons proférer des menaces, appeler à l'insurrection. Nous les entendons menacer d'attenter à la vie de responsables politiques de notre coalition et à l'intégrité physique de certains journalistes. Nous les voyons brûler des pneus , saccager des bus,  attaquer des propriétés privées. Nous les imaginons créer des milices et chercher à créer les conditions d'installer ce pays dans le chaos. Nous tenons à leur dire que nous ne nous laisserons pas faire ''.

Toujours dans cette même dynamique de  mettre en garde l'opposition contre toute tentative de déstabilisation du Sénégal, El'Hadj Dia interpellera les chefs religieux.  '' Nous demandons aux Khalifes Généraux de  rompre le silence sur cette affaire qui risque de mal finir. Parce que dans tous les cas, force restera à la loi. Nous allons vers une élection qui sera démocratique et  transparente. Et le meilleur gagnera. Il n'y a pas lieu de  créer la violence parce que le ministre de l'intérieur veillera à ce qu'il y'en ait pas ''.

El'Hadj Abdoulaye Dia de boucler son face-à-face avec la presse en  promettant aux jeunes de davantage s'employer à
discuter avec les autorités pour que le stade municipal soit refait et doté de toutes les commodités inhérentes à un bon stade de football.
Plusieurs personnalités ont pris part à la rencontre. Cest le cas de l'expert financier Abdoulaye Fall, du maire de Bambey, Gana Mbaye...
Dimanche 20 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :