Diass: La Safru accompagne les écoles des villages du Pôle Daga kholpa (PUDK ) 1000 kits scolaires et 400 tables bancs offerts


La Société d’Aménagement Foncier et de Rénovation Urbaine (SAFRU SA) a procédé ce lundi 7 novembre et le mardi 8 novembre 2022 à la remise de lots de kits scolaires et de tables bancs pour accompagner les 9 villages contenus dans le Pole urbaine de Daga KHOLPA. Cette activité entre dans le cadre de la RSE. Par ces gestes, la SAFRU marque sa volonté de participer à la satisfaction de la demande sociale en accompagnant, de manière symbolique aussi bien les élèves des classes du cycle primaire par une dotation en fournitures scolaires que les mairies et les structures étatiques dans l’amélioration des conditions d’enseignement à travers sa dotation en tables bancs. Ainsi, 1000 kits scolaires et de 400 tables bancs ont été remis aux représentants des villages en présence de la mairie et des services compétents. 
 
Le projet d’aménagement et de développement du Pôle Urbain de Daga Kholpa est pertinent en ce sens il aura des retombées et impacts positifs tant sur le plan socio-économique que sur les ressources naturelles. Il est en parfaite adéquation avec les orientations du Plan National d’Aménagement et de Développement du Territoire (PNADT Horizon 2035) du PSE dans le domaine de l’affectation des terres, avec l’organisation d’une ville sous le crédo du « DEK-XEY » (habiter et travailler), pour limiter les migrations pendulaires, ainsi que les congestions et émissions de gaz à effet de serre y afférentes. Une superficie de 400 hectares sur la partie Nord Est, le long de la RN1 a été définie comme la zone prioritaire par où les aménagements et la construction d’équipements et de logements vont démarrer.  
 
Globalement, l’édification du PUDK, qui fait l’objet d’une déclaration d’utilité publique depuis 2013, et qui est un projet d’intérêt général, répond à une volonté de l’Etat du Sénégal d’éradiquer les bidonvilles et de mieux canaliser l’urbanisation galopante, en plus de régler le problème d’accès à un logement décent à l’horizon 2035. L’objectif est de permettre à chaque sénégalais, de Daga-Kholpa, de Mbour ou de Tambacounda, quels que soient son statut social et ses revenus, d’avoir l’opportunité d’accéder à un logement décent dans un cadre assaini et disposant d’infrastructures socioéconomiques nécessaires à son épanouissement et à celui de sa famille.  
2 / 2
 
La seule phase de préparation et de construction entrainera la création d’emplois temporaires durant les travaux, le recrutement d’entreprises spécialisées dans les réseaux et voiries divers, le développement d’activités économiques connexes autour des chantiers, l’implication des entreprises locales, le transfert de technologies et l’augmentation du marché en fourniture de matériaux de construction (fer, ciment, béton, etc.). La phase d’exploitation quant à elle, favorisera l’amélioration des villages à l’intérieur du PUDK par leur restructuration et la mise à niveau de leurs équipements, mais également  par la mise en place sur l’étendue du pôle d’équipements sociaux de base (structures de santé, établissements scolaires, routes, commissariat de police, etc.), le développement du secteur de l’artisanat dans la zone du projet avec l’érection d’un centre artisanal, la réduction de la vulnérabilité des villages aux eaux de ruissellement, la matérialisation et la sécurisation des zones d’extension des villages existants dans le PUDK, la mise en place d’espaces verts et de loisirs et l’amélioration des conditions d’accès à l’eau et au réseau routier avec l’aménagement de la voirie et de bretelles d’accès. Alors qu’actuellement c’est le parcours du combattant pour relier les villages entre eux, à terme leur accès sera facilité par des travaux de raccordement dans le cadre du projet.
 



Mardi 8 Novembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :